chezmonveto
Imprimer

picto L’ostéopathie

Le vétérinaire qui maîtrise les techniques ostéopathiques met au service de ses patients cet outil supplémentaire, qu’il peut utiliser en complément ou en place d’autres, quand cela s’avère indiqué.

L’esprit clinique du praticien vétérinaire offre en outre une sécurité médicale au patient, en faisant le tri en première intention de ce qui relève ou non de l’ostéopathie.


Les trois types d’action possibles se superposent aux trois niveaux d’expression de la même réalité : la matière, l’énergie, l’information

 

-          Action mécaniste ou structurelle (manipulation de type chiropraxie) : effet rapide, accompagnement fluidique

 

-          Action énergétique ou fluidique (même registre que l’acupuncture) : effet plus lent, mais plus durable ; n’impose pas le traitement, fait appel aux capacités d’auto-guérison.

 

L’intervention dans le cadre de pathologies anciennes peut donner lieu à une aggravation passagère qui est de très bon pronostic

 

-          Action informationnelle (même registre que l’homéopathie) : le thérapeute cherche à « reprogrammer » convenablement la fonction déficiente.


EN RAISON DE L’ETENDUE CONSIDERABLE DE SON CHAMP D’ACTION,

LES INDICATIONS DE L’OSTEOPATHIE SONT TRES VARIEES


Pathologies principalement chroniques ou répétitives :

 

Locomotrices : d’origine nerveuse, ostéo-articulaire, fasciale ou musculaire

Digestives : gastrite, maldigestion, transit problématique

Reproductives : infertilité, chaleurs pénibles

 


 

 

Néonatales : anorexie, déficits sensoriels

Respiratoires : toux chronique, emphysème, sinusite

Dermatologiques : eczéma, otite chronique, déficience des émonctoires (élimination)


 

 

Comportementales : malpropreté, retard d’apprentissage, insomnie, désorientation

Neurologiques : épilepsie essentielle, céphalées

Douleurs fonctionnelles : algoneurodystrophie, névralgies


 

 

Traumatologie sans atteinte structurelle

 

Libération des tensions avant et après une chirurgie

Préparation aux traitements homéopathiques à haute dilution


ETANT DONNE LE GRAND CHOIX DE TECHNIQUES, IL N'EXISTE PAS VRAIMENT DE CONTRE-INDICATION, MAIS PLUTOT DES NON-INDICATIONS


Les pathologies tumorales échappent aux capacités d’auto-guérison de l’organisme, auxquelles on ne peut donc faire appel pour les traiter.

Les fractures non réduites, et toute atteinte des limites anatomiques, excluent sur le moment tout recours efficient à l’ostéopathie.

Les lésions douloureuses de ressort médical doivent faire l’objet d’un traitement antalgique homéopathique ou allopathique avant prise en charge par la médecine manuelle.

Certains traitements pharmaceutiques sont susceptibles de bloquer la réponse de l’organisme à l’ostéopathie ; un délai est alors nécessaire avant d’initier le traitement manuel (5 jours pour les anti-inflammatoires, 10 jours pour les antibiotiques, etc.).

Toute déficience organique en général, compromettant les capacités d’auto-guérison du patient, devra orienter vers une autre approche thérapeutique, momentanément tout du moins.

Tout examen mené dans de mauvaises conditions ou sur un patient réfractaire, ne pourra aboutir qu’à un résultat aléatoire.

 


EN PRATIQUE ...

 

Il sera très utile que vous fassiez un résumé précis des signes cliniques observés sur votre animal, sans oublier son historique médical qui peut être utile comme éclairage des symptômes en cours (pour les animaux suivis à la clinique, toutes les informations de l’historique sont déjà contenues dans le fichier médical)

Il sera également nécessaire le cas échéant de vous munir de tous documents utiles comme les comptes-rendus d’examens déjà effectués, le courrier de référé de votre vétérinaire si c’est lui qui vous envoie à la clinique Jean de la Fontaine ... ainsi que du formulaire d’assurance maladie à remplir, si vous en avez souscrite une.

Dans la mesure du possible ses besoins d’élimination seront satisfaits auparavant.


Le docteur Létondal s’est instruit des différentes techniques ostéopathiques dans le cadre d’une formation continue à l’Institut de Médecines Alternatives et d’Ostéopathie Vétérinaires.

Il a reçu l’enseignement de Pierre Tricot, ostéopathe D.O. qui a codifié la pratique de l’approche tissulaire de l’ostéopathie. Il a également reçu une initiation en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Il a ensuite obtenu le Diplôme Inter Ecoles d’ostéopathie vétérinaire à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (Oniris), seule qualification officiellement reconnue.

Il est également ostéopathe D.O. en ostéopathie humaine (EFSO Paris) - ADELI n°700000565.

 

Le docteur Chaffraix se forme actuellement en ostéopathie vétérinaire à l'IMAOV


Consultation sur rendez-vous, durée moyenne 45 à 60 minutes.

Contrôle si nécessaire 3 à 4 semaines plus tard.

 

Visitez Osteovet France, le site de l'ostéopathie multi-espèces