chezmonveto
Imprimer

picto L'expertise en nutrition

L’alimentation préparée par vos soins dans le respect de sa physiologie, à partir de produits bruts et frais de bonne qualité, est bien sûr la meilleure solution. Mais attention, elle est infiniment plus coûteuse et plus chronophage, et source d’erreurs, que la distribution d’aliment industriel de qualité premium !


Il ne suffit pas de le gaver de viande crue : dans la nature les carnivores ingèrent la carcasse, mais aussi une part non négligeable du contenu digestif de leurs proies ; contenu le plus souvent végétal et qui a son importance, n’en déplaise aux adeptes du "tout viande". En outre, la forme d’apport énergétique à privilégier n’est pas la même chez nos chiens et chats que chez nous.

 

Les croquettes (et boîtes ou barquettes, en version humide), sont donc une option bénéfique dans la plupart des cas, à condition de ne pas sauter sur le premier sac qui se présente au détour d’un rayon.


En effet, certaines marques sont notoirement : l'une pourvoyeuse de calculs urinaires, l'autre productrice de bouses faisant la joie de celui qui doit ensuite les ramasser, ou encore génératrice d’abondantes squames cutanées, etc.

 

Il s’agit de sélectionner une nourriture de qualité, adaptée à votre animal et le cas échéant à une éventuelle maladie chronique (aliment thérapeutique).

 


L'excessive générosité de la distribution alimentaire a pour suite directe … le surpoids, surtout chez le chien, car il est prédisposé à stocker.

 

Quelles conséquences l’obésité a-t-elle sur la santé ? Surmenage cardio-respiratoire, troubles ostéo-articulaires, moindre mobilité, état pré diabétique, troubles digestifs, avec ralentissement du transit intestinal et flatulences, risques anesthésiques accrus, raccourcissement de l’espérance de vie, vieillissement précoce.

En effet à la surcharge pondérale apportée par la masse adipeuse, s’ajoute la production par cette dernière de cytokines pro-inflammatoires.


Le seul repère à prendre en compte dans le jugement sur le coût d’un aliment, est le coût journalier : en effet, les aliments de haute qualité nécessitent souvent une distribution moins abondante, le sac de même poids durant donc plus longtemps.

L’économie vient avant tout d’une distribution à juste dose, sans excès, et sans surplus inadapté. Le vétérinaire, encore une fois, est là pour vous guider dans cette démarche.

 

Le docteur Létondal a suivi la formation "vétérinaire nutritionniste", et partage cette expérience avec toute l’équipe de la clinique Jean de la Fontaine.

Les chiens et chats ne sont pas des humains, ils doivent être respectés pour ce qu’ils sont, surtout en ce qui concerne la première des médecines : l’alimentation !

 


Ainsi nous avons décidé de vendre l’aliment à prix coûtant sur place en intégrant les seuls coûts de fonctionnement ; mais aussi par un système de vente en ligne qui abaisse encore les prix, pour les renouvellements.

 

Vous n'avez plus aucune excuse de ne pas offrir le meilleur à vos animaux !


Afin de permettre cette démarche, la clinique adhère au réseau vétérinaire français Vétogroupe qui apporte cette solution logistique fiable et professionnelle à votre service, avec la sécurité du service de proximité (livraison à la clinique).


 

Visitez dès à présent notre boutique en ligne Vétogroupe !